Développement personnel

Si les neurosciences rassurent, la neurosensorialité transporte l’humain et l’organisation dans une dynamique hautement créative et collaborative :

elle facilite le passage du cerveau automatique au cerceau adaptatif (préfrontal)

• elle nous replace dans l’instant présent pour sortir du stress et retrouver calme et sérénité

• elle coupe le dialogue intérieur négatif et favorise notre lucidité

• elle nous permet de retrouver notre choix en retirant nos œillères face au champ des possibles

• elle apporte une meilleure compréhension de l’autre et favorise la cohésion d’équipe et l’intelligence collective

 

Plus que jamais, l’élément humain détermine la performance. Aujourd’hui, les organisations qui misent sur le bien-être des salariés, le respect de l’environnement et leur impact sur la société figurent parmi les plus innovantes et les plus rentables.

 

Elle utilise des méthodes totalement complémentaires aux échanges traditionnels :

• elle libère des charges émotionnelles

• elle libère les croyances et les tensions

• elle engendre la bienveillance, la tolérance et l’accueil

• et s’il fallait résumer : elle instaure un bien-être durable et bénéfique à la fois pour l’humain et pour son organisation

L’intelligence neurosensorielle permet de mieux se connaître pour mieux traverser les turbulences, les mutations ainsi que le stress que les situations prévisibles risquent de nous imposer.

Quel axe pour se développer ?

L’ENTREPRISE AGILE ET PARTICIPATIVE NOUS DEMANDE UN ACCOMPAGNEMENT ADAPTÉ À SES NOUVEAUX BESOINS

Les neurosciences pour accompagner

 

Connaitre le fonctionnement de l’humain pour mieux l’accompagner :

 

• le cerveau automatique est utile, mais il ne sait pas gérer l’inconnu

• face à la difficulté, son premier réflexe est la protection, donc la résistance, et le stress arrive ; c’est le signal d’alarme

• Le cerveau adaptatif apporte de nouvelles solutions face à l’inconnu

• il apporte la sérénité, la créativité et l’intuition

• pour sortir du stress, la bascule en mode cerveau adaptatif

 

Le corps pour accompagner

 

Utiliser le corps déclenche le cerveau adaptatif :

 

• observer nos sensations corporelles déclenche la bascule en mode adaptatif

• cette observation coupe instantanément le stress parce que nous ne pouvons pas penser à deux choses en même temps

• le corps est le média de notre intuition

• résistance ou évidence se confirment à travers le ressenti

• utiliser nos sensations corporelles influence les hormones du cerveau

• changer d’hormone change notre état intérieur

 

Oser regarder les choses en face

 

Changer de l’automatisme à l’adaptatif nécessite :

 

• d’avoir le courage de regarder nos limites

• de sortir de nos certitudes pour explorer la nouveauté

• de savoir ralentir pour mieux observer

• de choisir la nature de la posture que nous allons prendre

• d’oser expérimenter autre chose

Se développer dans la créativité

 

Les techniques d’accompagnement évoluent rapidement

 

• les besoins des clients évoluent

• l’humain a besoin de sens et de bien-être

• et l’entreprise demande des résultats tangibles :

• retrouver la motivation

• limiter le turn-over

• diminuer l’absentéisme…

 

Donner confiance au décideur

 

Engendrer une nouvelle relation et se démarquer :

 

• de plus en plus de moyens de communication pour se faire connaître

• d’anciens cadres se reconvertissent

• avec le monde digital, les frontières s’effacent

• seuls les meilleurs vont pouvoir survivre